Comment entretenir ses haies vives

Une haie regroupe plusieurs arbres ou arbustes plantés de façon linéaire en général. Elle permet de délimiter une propriété, il s’agit de haie brise-vue dans ce cas. Dans certains cas, elles sont utilisées pour protéger une propriété des changements climatiques comme la haie brise-vent. Et enfin, elle donne l’occasion d’apporter un aspect esthétique à son jardin dans le cas des haies d’intérieurs et paysagères.

Le bon outillage pour l’entretien de ses haies vives

L’entretien d’une haie ne se limite pas à arroser ou entretenir le sol. Il consiste le plus souvent à tailler cette dernière de manière régulière. De ce fait, il requiert de nombreux outils, à savoir le taille-haie, la cisaille, le sécateur et des fois la tronçonneuse. Parfois, on a besoin d’un broyeur agricole, notamment muni de marteaux pour broyeur ou de rotor à couteaux, pour cela. Il est plus pratique pour la taille en hauteur et sur de grandes longueurs. Pour un particulier, un marchepied, une échelle ou un escabeau suffiront pour atteindre la partie supérieure de la haie. Leur usage doit en fait rester ponctuelle. Par ailleurs, les équipements de protection individuelle (EPI) sont indispensables. Qu’on utilise un engin ou non, il faut porter des gants et des lunettes de protection, un casque anti bruit, des chaussures de sécurité, etc.

Les étapes d’entretien à suivre

En général, l’entretien d’une haie s’effectue en trois étapes, à savoir le bêchage du sol, l’arrosage et la taille. Le bêchage est pratiqué normalement tous les deux ans à l’automne. Mais, quand les plantes ne se portent pas bien, on peut le réaliser avant. Cette pratique permet d’aérer le sol, de régénérer les micro-organismes et d’enfouir les engrais ou autres amendements pour nourrir la haie. Pour ce qui est de l’arrosage, cette opération n’est fréquente que les trois premiers mois après la plantation de la haie. Néanmoins, on ne doit pas manquer de le réaliser pendant les périodes trop sèches. Dans ce cas, l’arrosage s’accomplit au niveau des feuilles afin d’humidifier et nettoyer ces dernières. Et enfin, pour la taille, elle permet de donner une forme agréable à voir à la plante en général. Mais, elle donne aussi l’occasion de l’élaguer pour l’aérer et enlever les feuilles et tiges trop gourmandes en nutriments.

Les bonnes raisons d’entretenir les haies

L’entretien d’une haie la plus régulière consiste à la tailler. Cela s’avère nécessaire pour le développement des végétaux qui la composent, mais aussi pour le côté harmonieux, esthétique et créatif. Qui plus est, une haie bien taillée met en valeur ses biens immobiliers, notamment pour les haies brise-vues, paysagères ou d’intérieurs. Plus largement, un entretien assure aux arbres et aux arbustes une forme structurée. Il permet d’éviter également un éventuel développement anarchique des branches, mais empêche aussi le fait que l’arbre devient trop volumineux. Par ailleurs, le suivi des réglementations des haies oblige les propriétaires à l’entretenir. En fait, elles ne doivent pas dépasser 2 mètres de hauteur ou déborder chez le voisin ni entraver la circulation.